Non au retour du rhume et de la grippe

Nez qui coule, sensations d’engourdisement, mal de gorge… il est probable qu’un petit virus fasse son apparition et ça on n’en veut pas.Renforcez votre immunité est la meilleure des préventions !

Pour cela nous recommandons de gérer son stress grâce à une alimentation et une hygiène de vie équilibrées, de garder une flore intestinale efficace avec prébiotiques et probiotiques puis de compléter cette routine par un traitement homéopathiqe adapté ou des huiles essentielles.

Si malgré tout, les microbes ont percé vos défenses, voici quelques secrets de nos pros pour démarrer une trousse santé qui vous aidera à lutter contre les symptômes communs de la grippe ou du rhume.

Le top 3 de Danielle Desharnais, notre homéopathe :

  • Pour des symptômes qui surviennent soudainement et avec intensité après un exposition au froid ou une frayeur ; souvent en début de nuit, avec un visage rouge, une chaleur sèche et beaucoup d’agitation, essayez l’Aconitum napellus.
  • Vous avez un mal de tête violent que tout mouvement aggrave, une soif intense, une toux douloureuse accompagnée de frissons et de sécheresse des muqueuses, pensez au Bryonia
  • Si d’importantes douleurs au dos, courbatures et douleurs osseuses, une toux pénible, une grande soif suivie de frissons puis de fièvre font leur apparitions, regardez du côté de l’Eupatorium perfoliatum

Vicky Ouimette, notre spécialiste des huiles essentielles vous conseille un incontournable de la saison, le Flu Bomb.

Composé de 5 huiles (citron, origan, encens, arbre à thé et On Guard) vous pouvez en mélanger 30 gouttes (6 de chaque) dans un rouleau de 10ml avec de l’huile de coco et l’appliquer sur la gorge, le cou et la nuque fréquemment à l’apparition des premiers symptômes.

L’Origan (puissant antibactérien, antiviral et antifongique*) et la synergie doTERRA On Guard sont des huiles qui peuvent aussi être utilisées individuellement.

Attention, nous conseillons l’un ou l’autre, les huiles essentielles et les remèdes homéopathiques ne font pas bon ménage. Certaines essences fortes vont contre les effets des remèdes homéopathiques, pour plus de prudence ne gardez pas l’ensemble dans la même armoire.

Le repos et l’indulgence envers vous-même sont vos meilleurs alliés, ne l’oubliez pas.

* peut être irritant, doit être dilué. Ne pas prendre plus de deux semaines continues à l’interne.